The Congo Panorama ~ Le Panorama Congolais

 
Les Echos de Kinshasa:
News ~ Info/Actualités

Features and Special Reports (in french and english): Documents et Rapports spéciaux très importants
 
Documentation + Key Interviews
 
Commentaires ~ Editorials
 
Economy: contrats miniers signés
 
Important Speeches ~ Discours clés
 
Letters/Forum
 
Debates
 
Si vous ne connaissez pas vraiment Joseph Kabila, l’homme et sa vision lisez le message suivant: + Dans une interview à Jeune Afrique : Voici les vérités crues de Joseph Kabila !
 
Le FRONACORDE - NKOLO MBOKA: un nouveau mouvement des masses pour le Congo.

Adherez-y massivement!

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs: Lettre ouverte à tous mes compatriotes Congolais.

 
Le Président Joseph Kabila se prononce sur toutes les questions de l'heure. Neamoins, il est estimé que l'époque des dons présidentiels toujours détournés doit être révolue:
 
La privatisation du Congo s'accèlere:

Les princes du mobutisme et l’avenir de notre pays, commentaire critique de Kâ Mana

Kengo wa Dondo doit répondre aux crimes suivants:
 
L'implantation militaire des puissances occidentales sur le continent africain pour controler les matières prémières, une réalité évidente! La RDC ne deviendra jamais le pion américain dans la Région des Grands Lacs.

De la Françafrique à la Mafiafrique: François-Xavier Verschave. Entretien avec Enrico Porsia.

 
George Forrest répond à Global Witness:
 
Les Deux "Non" de Mzee Kabila:

Evaluation du projet de Constitution

 
Bilan de la transition ~ Transition assessment
 
Nationalisme, Culture & Society.

Ainsi Parla Patrice Lumumba:

Le combat révolutionaire de Pierre Mulele

Video Choc: Assassinat barbare, sauvage et terroriste de Patrice Lumumba!

VIDEO SHOCK: Watch Patrice Lumumba's savage and terrorist assassination here!

VIDEO SHOCK: La terreur du Roi Léopold II - King Leopold's terror in Congo. Watch it here!

Hommage à un veritable révolutionaire Lumumbiste: Léopold Amisi Soumialot parle de son défunt père, Gaston Soumialot.

Video: Ecoutez la voix de Gaston Soumialot ici.

Video: Le film réalisé par Jihal El Tahri et intitulé "L'Afrique en Morceaux: La tragédie des pays de la Région des Grands Lacs" desormais discrédité.

Regardez-le ici!

Video: Mobutu ou les 32 ans de démagogie, de kléptocratie, de terreur et de prédation! Film réalisé par Thierry Michel

Regardez-le ici! Mais attention! Ce film contient des mensonges, surtout à propos de Lumumba!

 
Congo at the ICJ ~ Verdict de la CPI
 
Horribles Photos du genocide au Congo: sickening photos of the genocide of the Congolese people committed by Rwandans, Ugandans and Burundians, backed by Western superpowers and multinationals.
 
Links/Liens
 
 
RDC: Bilan de la transition, Fin d'année 2005

Par Antoine Roger Lokongo, 13.12.2005

Bilan positif:

1. Plus de 24 millions d’enrolés malgrés quelques irréguralités et quelques Rwandais, Ougandais et Burundais voulant se faire passer pour des Congolais pour s’enroler.

Le referendum constitutional est un acquis et un oui massif escompté. La réussite des elections demeure un défi majeur. Bien sûr le texte constitutionel n'est pas parfait. C'est pourquoi les amendements existent et ils auront lieu. Les partisans de la Transition qui critiquaient son prologement n'ont pas atteint leur but, même si certains (RCD) ont brillé en jouant le rôle de la mouche dans la fable "Le coche et la mouche" de Jean de la Fontaine. Ce OUI pour la fin de la Transition est une victoire du sens de la responsabilité civique et patriotique de notre peuple.

2. Relance de la reconstruction nationale, reunification nationale, stabilité monétaire, libre circulation des personnes et des biens sur toute l'étendue du pays.

3. Formation de 18 brigades prévues dans le plan stratégique de l’armée. La paix et la stabilité rétablies en dépit des bandes armées en Ituri, au Nord-Katanga et au Kivu mais aujourd’hui en difficulté suite aux operations militaires. L’autorité de l’Etat se rétablit petit à petit sur toute l’étendue du territoire nationale

4.La Cour internationale de Justice a déclaré l’Ouganda coupable d’avoir violé la souveraineté de la République démocratique du Congo. Kampala devra payer des réparations.


Il s'agit ici d'une victoire d'étape, comme l'estime le Dr Tundanonga. D'autres suivront. Cette condamnation aboutira à la banqueroute des pays agresseurs de la RDC. Nous, Congolais, nous n'avons pas le temps d'inventer la roue: elle existe déjà. Le temps joue pour nous. Les réparations et les dédommagements que ces Etats paieront inmanquablement à notre pays, hypothèque leur existence phsyique en tant qu'Etats, en tant qu'Etats juridiquement et économiquement fiables et viables. Le manque-à-gagner et les exportations de nos richesses constituent un volet, mais les dédomagements des infrastructures, les allocations aux veuves, aux veufs, aux orphelins, aux esclaves sexuelles, aux déportés et aux personnes requisitionnées pour les travaux forcés ainsi que les frais des soins médicaux et les suivis psychologiques aux victimes des viols, aux personnes torturés, aux handicapés de guerre, aux personnes contaminés par le virus du sida(vhs) sont à comptabilisés: comment s'en sortiront-ils? Nous ne les annexerons as, pcq c'est aussi le but de la guerre et de l'invasion de notre pays. On n'a que faire avec de peuples nécrophiles. Les poursuites judiciaires contre les bourreaux du peuple du peuple congolais auront lieu.

5.L'excursion du Mbuza Mabe à Cyangungu, lors de la déroute de Nkundabatware et Mutebesi. Effecuvement, les troupes d'élite congolaises avaient une excursion sur le sol ruandais.

6. La décision de la justice militaire de l'Ituri, de poursuivre un chef demilices pour crimes contre l'humanité. Le fait qu'un tribunal pénal militaire congolais poursuivre les crimes contre l'humanité en RDC, est passé inaperçu, alors que c'est un fait capital dans la poursuite de tous ces criminels qui pillullent dans le giron du pouvoir, dans l'armée et ailleurs en toute liberté. Je ne suis pas un partisan d'un Tribunal international pénal sur la RDC: Arusha est un fiasco et les gens qui ont laisser le peuple congolais être massacré, torturé ne peut pas prétendre imposer une justice aux Congolais. Un tribunal pénal civil ne peut pas se référer à Nuremberg pour poursuivre les crimes contre l'humanité. Nuremberg était un tribunal pénal militaire international dont le président Jackson était un civil. A l'exception des Français (tjrs eux), tous les accusateurs étaient de militaires.

7. 4) la démission de Mme Muhindo. Depuis le 17 janvier 1961, aucun politicien congolais n'a démissioné pour ls motifs donnés par Mme Muhindo. Pour cela, elle mérite d'être élevée sur un piedestal du courage civique et politique. "She will be back", comme me le disait Cynthia McKinney "I will be back". Elle est de nouveau au Congrès. Mme Muhindo mérite nos applaudissements.

8. Payement au profit du trésor public à Kinshasa par le Congo-Brazzaville de la facture de courant d'une valeur de $3millions.

9. Lutte contre la corruption: Execution par la justice militaire des officiers supérieur ayant détournés les soldes des soldats.

10.Joseph Kabila dit non au duo De Gucht-Ruberwa à propos de l’Accord politique post-transion. J. Kabila a tenu le crachoir en ces termes: « Tous ceux qui se précipitent avec des analyses comme celle d’un gouvernement d’union nationale après les élections, devraient tout de même savoir que, pour la première fois pratiquement depuis 1960, le peuple congolais va s’exprimer à travers les élections. Et ce n’est pas monsieur X, Y ou Z qui va venir dire au peuple congolais: « Certes, vous vous êtes exprimés, mais, moi, je crois bien que ceci ou cela est bon pour vous ». « Tout le monde sera obligé de respecter la volonté du peuple ».

11.condamnation: Déstabilisation de la Rdc : Condolezza a accusé le Rwanda et l’Ouganda. Aussi, SELON L’ANCIEN SOUS-SECRETAIRE D’ÉTAT AMERICAIN JOHN SHATTUCK: «IL FAUT METTRE KAGAME ET MUSEVENI HORS D’ETAT DE NUIRE. C’EST ÇA COMBATTRE LE TERRORISME». D'autre part, le gouvernment Américain s'est désolidarisé enfin de Victor Bout, de l’Armée Patriotique Rwandaise, du RCD-Goma et du MLC. le Département du Trésor Public du gouvernement américain a enfin de gelé tous les avoirs de presque 30 companies et quatre personnes ayant joui des liens étroits avec Victor Bout, le traficant d’armes notoire, fournisseur de différents groupes rebelles et armées en Afrique; dont l’Unita du feu Jonas Savimbi, le gouvernement de Charles Taylor au Libéria, l’Armée Patriotique Rwandaise et son réjeton, le mouvement rebelle «Congolais» dénommé le RCD-Goma. C’est ce qu'a rapporté l’agence américaine “Dow Jones International” dans une dépêche datant le 27.04.2005.

12. Reconciliation nationale; panser les plaies du passé: construction des mausolés pour Mobutu et Kasa-Vubu. Rappellons que Mobutu et Kasa-Vubu ont trahi Patrice Lumumba comme Judas a trahi Jésus.

13. Le RCD_Goma/Kigali, rattrappé par ses mensonges. Alors que le RCD-Goma a entérré Masasu Ningana (prétendument tué au front sous les ordre de Mzee Kabila) avec les tous les honneurs militaires, il fallait attendre jusqu'à ce que les jeunes de Bukavu déterrent le cercueil de Masasu, l'ouvre et trouve les fleurs et les pierres sans le corps de Masasu. les vaillant jeunes de Bukavu ont victorieusement franchi la frontière jusqu'à aller re-enterrer le cercueil fictif de Masasu. ILS ONT DONC RAMENE LE MENSONGE D'OU IL EST VENU! BRAVO!

14. Laurent Nkunda et Mutebusi révoqués des Fardc et traduits en justice

15. Tous les Congolais à travers le monde ont massivement protesté contre la prise de Bukavu au mois de juin dernier par les Tutsi.

16. Rejetant le schéma de la politique des conciliabules qui a détruit le Congo, Joseph Kabila a dit non au duo De Gucht – Ruberwa à propos de l’Accord politique post-transition. Joseph Kabila : »Ce n’est pas Monsieur X, Y ou Z qui va venir dire au peuple congolais que ceci ou cela est bon pour vous… » Par contre, Ruberwa persiste et signe : »Il faut prévoir les choses longtemps à l’avance »

Bilan negatif:

1.Prise de Bukavu par les insurgés Rwandais, Azarias Ruberwa demande à son gouvernement de négotier avec eux, juriste de son état!

2.Guerre de Kanyabayonga par les troupes Rwandaises

3.Massacre de Katumba par les Tutsi mais faussement imputé aux Congolais. Ruberwa et sa suite des Rwandophones suspendent leur participation au gouvernment

4.Deux coups d’État manqués à Kinshasa, secession Katangaise réallumée

5.Plus de corruption de détournements que de reconstruction, surtout les détournements des soldes des militaries

6.Insécurité et massacres répétés, actes de viols contre les femmes congolaises, tuéries des Congolais autochtones à Kinshasa (nous pensons plus particulièrement à Mademoiselle Espérance Kabila, tante du président de la RD Congo, Joseph Kabila et notre confrère Franck Ngyke et sa femme et tant d'autres), en Ituri, dans les deux Kivu, au Nord Katanga par les homes armés Rwandais, Ougandais, Burundais et leurs laquins Congolais en plus de erruptions volcaniques et autres calamites naturelles à l’est du pays

7.Decouverte des caches d’armes à l’Equateur et au Sud-Kivu

8.Exploitation clandestine des resources naturelles et minerals derrière le dos du people, entre autres, l’exploitation du bois à l’Equateur, la faune et la flore menaces d’extinction.

9.Partage politique, barbare et sauvage des enterprises publiques, de la diplomatie et des services de sécurité entre les belligerents

10.Coupures intempestives du courant et salubrité à Kinshasa. Le transport en commun, un casse-tête pour les Kinois.

11.Emeutes du 30.06.2005 à Kinshasa organisées par l’UDPS

12.Fosses commune decouvertes au nord Kivu, oeuvres des Tutsi pendant la guerre de liberation de 1997.

13.Vote de la loi sur la nationalité, certains Rwandais en profitant pour s’improviser Congolais

14.Vote de la loi sur l’amnistie même au profit des assassins de Mzee LDK

15.Les jeeps de la trahison au profit de certains deputés

16.Négociations et autres conciliabules organisées par la CIA-t avec les MLC, l’UDPS, le RCD-Kigali

17. L’endettement du pays jusqu’au coup, malgré des contrats miniers accordés aux multinationals anglo-saxonnes.

18. Les codes miniers et forestiers n'ont pas été soumis au référendum populaire

19. Guerre des ondes à l'Equateur : Prolifération des radios, le duel Bemba-Endundo se transpose sur l’espace médiatique. La Radio Bemba et la Radio Edundo se concurrencent à Mbandaka. Desormais, les radio et les chaines de télévisions se comptent au bout du doit au Congo. Mais notre peuple ne va pas manger la propagande. Il n'a pas besoin des animations politiques et des Tipoyi, ce qui lui rappelle son esclavage. A Mbandaka tout comme ailleurs en RDC, notre peuple a besoin des hopitaux, de bonnes routes, des écoles, de l'augmentation de son pouvoir d'achat, de l'amélioration de son vecu quotidien, des infrastructures modernes, de la fin de l'impunité, de la justice réparatrice, de la paix et de la sécurité.

20. Le non-établissement d'un tribunal criminel spécial pour le Congo pour juger les crimes contre l'humanité commis pendant la guerre d'agression par les acteurs tant internes (seigneurs de guerre congolais et Tutsi venus du Rwanda) qu'externes (Museveni et Kagame entre autres, et leurs commanditaires et marchands d'armes occidentaux).

21. Actes de cannibalisme par les hommes de Bemba en Ituri au détriment des pygmées et actes de massacres, de vols et de viols par les hommes de Bemba lors de leur intervention en République Centrafricaine pour venir à la rescousse du Président déchu Ange Félix Patassé.

22. Non-retour des gros poissons parmis les Ex-Faz et l'herbegement de Nkunda et de Mutebusi au Rwanda par Paul Kagame.

23. Infiltration par les Burundais, Rwandais et Ougandais des groupes de réfugiés Congolais retournant au pays en vue de voter aux élections.

24. Actes d'irrégualarités pendant l'enrolement. Implantation des peuples Tchadiens, Soudanais, Ougandais, Rwandais... à l'est du Congo...

25. Evasion de 47 hommes de Mutebusi pourtant confiés aux hommes du Général Munyamulenge Masunzu.

26. Maintien du Rwandophone d'Eugène Serufuli comme gouverneur du Nord Kivu, en dépit de sa complicité dans des multiples invasion du Rwanda contre la RDC, dans la guerre de Kanyabayonga, dans la prise de Bukavu au mois de juin dernier, en plus il entretient illégalement une milice privée. Même Karel de Gucht a déballé Eugène Serufuli. Selon le ministre belge des Affaires étrangères, le Gouverneur du Nord-Kivu entretient une milice de 30.000 hommes.

27. Mandat d'arrêt illégalement et injustement émi contre Abdoulaye Yerodia Ndombasi par le judge belge Vandermeersch sous pretexte que la justice de son pays jouit d'une compétence universelle. Le mandat a injustement Yerodia accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en reaison de ses appels publics demandant à la population congolaise de tuer des membres du groupe ethnique tutsi, au début de la rebellion contre le Président Laurent-Désiré Kabila en août 1998. Le 4 août 1998, Abdoulaye Yerodia, à l'époque chef de cabinet du Président Kabila, était prétendument apparu à la télévision nationale où il avait fait des appels à peine voilés en faveur d'attaques ethniques contre les Tutsis. A la suite de ces déclarations et d'autres incitations, un grand nombre de civils tutsis avaient été massacrés en RDC. Yerodia a appélé le peuple à la resistaence contre les agresseurs Rwandais et Ougandais alors aux portes de Kinshasa.

28. Référendum constitutionnel du 18-19 décembre 2005: Etienne Tshisekedi appelle au boycott

29. Devant le Sénat belge, le Président Joseph Kabila a-t-il fait une éloge du colonialisme?

30. Libération du Major Kasongo de Kinshasa à Bukavu, alors qu'il vait attenté à la vie de son supérieur hiérarchique, le Général Nabolya

31. Les acteurs de la transition ont fait plus de voyages à l'étranger qu'à l'intérieur du pays, saignant ainsi à blanc le trésor public.

32. Détournement de $3 millions à la Banque Centrale.

33. Un monument en mémoire de 5 millions de Congolais massacrés pendant l'agression tarde à être érigé avec les mots "TU NE TUERA POINT" y inscrits en lettre rouges symbole du sang Congolais qui coule injustement dans un génocide qui bat encore son plein.

34. Massacre de Ntulumamba au Sud-Kivu lequel a coincidé avec le départ du Général Mbudja Mabé transferré de Bukavu à Kitona, lui qui assurait une certaine stabilité à la tête de la 10eme Région Militaire après avoir chassé les Rwandais de Bukavu au mois de juin dernier.Les accords de Pretoria n'autorisait pas aux militaires gouvernementaux de garder les frontières, mais la monuc. Que fait Mbunza Mabe à Kitona? Vous croyez qu'il va à la pêche ou qu'il baille aux corneilles? Mbuza Mabe est d'origine un instruteur des commandos (Kota-Koli était son centre). Kitona est un centre d'instruction et une base militaire. Après avoir donné aux soldats de RDF une leçon, il est normal qu'il soit chargé d'une autre mission plus cruciale. Qui sont entraînés à Kitona? De soldats congolais vraiment Congolais et non ces pseudo-Congolais qui passent leur temps dans les centres de brassage.

35. Un ministre Congolais de la culture a voulu même re-ériger la statue Léoplod II, le roi belge génocidaire du peuple Congolais, ce qui a provoqué des réactions vives à travers le monde!

36. Complicité de la MONUC dans la prise de Bukavu par les Tutsi au mois de juin dernier et les scandales d'abus sexuels de filles mineures congolaises en echange de la nourriture, en plus des cas de viol contre les filles mineures congolaises commis par les troupes de la MONUC.

37. La passivité voir la complicité de la diaspora congolaise à l'étranger, comme le remarque le DR Josué Tundanonga.

"Nous qui vivons, à l'étranger, avons mal servi les efforts de nos compatriotes au Congo: fiasco sur toute la ligne. Nous n'avons pas pu mettre une structure d'appui, un brain trust au service des efforts des nos compatriotes au pays. Nous n'avons pas pu organiser une conférence, un symposium, un colloque international, à l'exception des Congolais de Caen (France, en juin 2005) sur notre pays. Nous n'avons pas pu encadrer les personnes qui représentaient nos valeurs au sein du Parlement, du Sénat et du gouvernement, et pourtant nous ne manquons pas parmi des éminences grises dans tous les domaines! Nous n'avons pas pu mettre sur pied un "contact point" pour servir de lien et de liaison entre nos hommes et nos femmes au pays et nous. Nous n'avons que quelques mois (trois) jusqu'aux échéances électorales décisives, nous pouvons faire beaucoup de choses: concrétement, que pouvons-nous faire? Concrétement, les nôtres qui sont au Congo, que veulent-ils de nous?

"Nous n'avons pas pu imposer, orienter les sujets de débats. Nous nous sommes contentés de ré-agir, mais en ordre dispercé. Je cite deux cas: les accords de Lemera et la nationalité de JoKab. Toute personne qui avait connu, politiquement et intimement, André Kissasse Ngandu et Kapitula (Kapi), qui avaient été assassinés par "Ceux-d'â-côté" dans le parc de Virunga, savent avec certitude que ces deux-là n'auraient jamais hypothèquer ne fût-ce qu'un millimètre carré du Congo, même LDK. Kapi était né et avait grandi à Bukavu, avant de venir étudier à Berlin. Kissasse Ngandu, ancien ordonnace du général Olenga, était un patriote, un nationaliste de la trampe du général Padiri, alors pourquoi souiller leur mémoire, en relançant ce faux document de Lemera. Il y a un système, chaque fois, les échéaances sériueses se préparent, certaines sources lancent de rumeurs pour amuser la galerie et les Congolais avalent le tout facilement. Je suis un partisan intransigeant de la définition de la nationalité congolaise dans les zones frontalières (300km), telle qu'elle est donnée par les chefs coutumiers congolais, selon les arguments des Mwami, de chefs de collines et de chefs coutumiers du Kivu. Ce que les gourous proruandais disent ne m'interessent pas. nettoyer la nationalité congolaises des impuretés est un objectif que nous réussirons bientôt."

"Nous n'avons pas pu tirer capital sur la vérité des massacres rwando-ruandais tels que vus par "Ceux-d'à-côté" eux-mêmes. Cette lacune est à mettre au compte pour nous qui vivons à l'étranger. Nous avons tous souffert physiquement et psychiquement, d'autres psychiquement. Mais, tous ensemble, nous constituons une force qui peut orienter le destin du Congo dans le sens que nous voulons. Les élections se gangeront dans les provinces qui avaient dit OUI au referendum: démographiquement, elles ont le plus grand nombre d'électeurs et polituqement, elles sont plus éclairées. Les élections ne se gangeront ni à Kabeya-Kamwanga ni à Mbuji-Mayi ni à Tshikapa. Réveillons-nous, au Kivu et ailleurs à l'Est de la RDC, les populations dorment un oeil ouvert. Il faut faire le relai et partager la vigilance."

38. En Belgique (Bruxelles) et en France (Paris), certains Congolais proches de certaines associations politiciennes ont menacé et battu d'autres Congolais! Kamhere avait failli être lynché par de Congolais, pcq ils représentent les opinions et les convictions politiques différentes des leurs! C'est le monde à l'envers!

39. Campagne électorale : Un avant-goût de violence et d’intolérance signé MLC. A 24 heures d'intervalle, à l’intérieur des limites du même territoire congolais jadis sous son contrôle militaire, le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, s’est tristement illustré par des scènes de violence barbare. (1) Les élèves du Collège présidentiel de Gbadolité (Equateur) passés à tabac par les gardes-corps du Chairman (23 novembre 2005). L’opération s’est effectuée dans les règles de l’art rebelle sauvage qui ont peint les épopées guerrières les plus marquantes des troupes du Chairman du MLC. (2) Jeudi 24 novembre c’est l’ex. Udps passe au Pprd de Joseph Kabila, Paul Bandoma, qui subissait le courroux des partisans de Jean-Pierre Bemba à Gemena. Selon un communiqué de l’Ong La Voix des sans voix citée par la même source, Paul Bandoma, également originaire et dignitaire de Gemena, a commis le péché de démentir l’information selon laquelle le Président de la République aurait détourné 30 millions de dollars pour construire un hôtel en Tanzanie, diffusée sur les antennes de la radio du MLC dans la région, Radio Liberté. Le démenti a été lancé au cours d’activités politiques organisées à Zongo, bourgade située à quelques centaines de km de Gemena, à la frontière avec la République Centrafricaine, le 17 novembre 2005.

40. ENVIRON 80 JEUNES ONT ETE ARRETES PAR LES TROUPES RWANDAISES ET CELLES DU RCD-GOMA EN 2001. DEPUIS LORS ON AUCUNE NOUVELLE DE LEUR SORT. UNE ENQUETE S’IMPOSE

41. Les révélations du pilote « Sport » Martin sur le trafic d’armes en Rdc pour le compte du Rcd-Goma et dans d’autres pays africains. « Sport » Martin est un pilote de cargo qui, pendant vingt ans, a été utilisé par certains gouvernements occidentaux, pour le trafic d’armes dans les régions en guerre, principalement en Afrique. Ayant longtemps observé le silence qui le liait, sous forme de pacte, à ceux qui l’utilisaient, il a décidé de sortir de son sommeil afin de parler et dire l’essentiel de ce qu’il a vécu. il a transporté des provisions ainsi que d’autres accessoires militaires à une base-arrière des rebelles ougandais, liés au MLC et au RCD/Goma de l’Est du Congo à partir de l’aéroport d’Entebbe en Ouganda. Il a également confirmé, récemment lors de son passage à la Télévision britannique que Victor Bout, un mercenaire et un fournisseur international, a envoyé des armes aux rebelles du RCD/Goma.

42.Pendant que le Rwanda continue de faire la guerre au Congo et d’y piller les minerais, l’Economist, un magazine très influent basé à Londres proclame les Tutis comme «Les Juifs» de l’Afrique.

43. Le Trésor de guerre du RDC-Goma d’une valeur de plus de 250 millions d’euros passés illégalement en Suisse via la Belgique désormais gelé

44. Impliqué dans une affaire de pillage des resources minières de la Rdc, le Ministre Thambwe Mwamba recherché par la justice à Bruxelles

45.Le Rcd-Goma impliqué dans une affaire de contrebande au Kenya. Dans Un procès qui s'est déroulé à la Cour Suprême de Justice kenyane, à Nairobi. Un sujet kenyan, Kamlesh Pattni, Kenyan d’origine asiatique y a été jugé dans le dossier connu là-bas sous l’appellation de « The Goldenberg Affair » : une affaire de fraude et de contrebande contre les richesses congolaises en vue de financer notamment la rébellion du Rcd/Goma

46.Plus de 60 millions d’hectares des forêts de la République Démocratique du Congo (sois la superficie de la France) seront bientôt livrés aux companies multinationales d’exploitation forestières. Ce projet est déjà approuvé par la Banque Mondiale et l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et le Development (FAO) basée à Rome. Ce projet menace la vie de la population Congolaise (soit 40 millions) qui dépendent de la forêt pour leur survie, d’autant plus qu’ils n’ont pas été consultés.

47. Dollarisation outrée de l'économie congolaise

48. Poles économiques en RDC: l'économie de l'est et du nord de Congo orientée de plus en plus vers l'Afrique de l'est (les richesses illégalement exploitées au Congo passent par le Rwanda, l'Ouganda, le Kenya, la Tanzanie). L'économie du Sud du Congo orientée de plus en plaus vers l'Afrique Australe; l'économie de l'Ouest du Congo orientée de plsu en plsu vers le Congo Brazzaville...

49. Récupérations des biens mal acquis pendant 32 ans de gabégie mobutiste par leurs spoliateurs.

50. Kengo wa Dondo n'a pas été traduit en justice dès son retour à Kinshasa. Un silence de mort autour de son procès.

51. Eruption du Volcan Nyiragongo qui a presque englouti toute la ville de Goma. Cependant, les Congolais autochtones sont revenus du Rwanda (ils y devaient acheter même de l'eau), pour vivre sur les débris de leurs maisons au lieu de vivre dans des "camps de réfugiés" hativement contruits par les organisations d'aide humanitaire qui voulaient en profiter pour collecter des millions de dollars sur base de la souffrance des Congolais autochtones pourtant déjà meurtris par une geurre d'agression (5 millions massacrés), produit d'un complot internationale.

52. Braconage: la faune congolaise ménacée d'extinction, plus specialement les rhinos.

53. Jean Pierre Bemba rattrappé par l'histoire: il déclare à la BBC lors de son dernier passage à Londres que ses richesses et celles de son père n'ont rien à faire avec les liens tribaux avec Mobutu. C'est dire donc qu'ils n'ont rien profité du régime de Mobutu?

54. Les Congolais de Londres qui ont protesté massivement contre la prise de Bukavu au mois de juin dernier par les Tutsi, sont les mêmes qui sont allés lêcher les bottes de Ruberwa lors de son dernier passage à Londres.

55.En voyage à Kinshasa, le ministre des Affaires étrangères belge Karel De Gucht (influencé par l'UDPS), a fait diffusé dans l'avion même une biographie mensongère et fictive du président Joseph Kabila (notamment émettant des doutes sur l'identité de ses parents).

56. Une autre forme de guerre : les dignitaires du Rcd-Goma/Kigali ont achèté de grandes étendues de terre à l'Est. Décidément, la période d'occupation de l'est de la RD Congo par les forces rwandaises et alliées, aura amplifié le rêve de certains étrangers à s'approprier une partie de ce pays. Le Kivu, cible privilégiée des Congolais dits « Rwandophones » est dans le collimateur, malheureusement après la signature des accords de Sun City consacrant la fin des hostilités, la formation d'un gouvernement de transition, la formation d'une armée nationale réintégrée et restructurée, la réunification du pays en vue de sa marche vers la reconstruction et la démocratisation. Le gouverneur Serufuli du Nord-Kivu: il s'est déjà attribué une concession de 1500 ha. Ses combattants assurent la protection de ces terres nouvellement acquises.

57.Phénomène de "cercueils volants. La majorité d’accidents d'avion proviennent des territoires anciennement sous contrôle rebelle : Goma, Kindu, Kisangani et Beni (dans la foulée, il faut citer: Global Airways, Uhuru Airlines, Service Hour. Wetrafa, Thomas Airlines Transaire Cargo, Blue Airlines, Executive Airlines, Hewa Airlines, Walter). L’espace aérien congolais connaît depuis janvier 2005, huit crashes causant ainsi la mort d’une cinquantaine de personnes se trouvant à bord de ces « fula-fula » ou cercueils volants.

58. Relance timide de la companie maritime nationale et de la companie aériènne nationale

59. Les budgets de l'Etat Congolais pendant la transition toujours très minimes ne correspondent pas à la grandeur d'un pays comme la RDC

Back to top

 

Home | About | Contact